Il n’y a pas eu de pugilat sur TF1, mais, du coup, on s’est un peu ennuyé. Résultat, les deux prochains débats voient leurs règles modifiées. Un peu…

“Tout le monde était content, même Nicolas Sarkozy”, constate le députe LR Thierry Solère, le grand organisateur des débats de la primaire de la droite et du centre, heureux que les échanges entre les sept candidats n’aient pas tourne au pugilat.

Lire la suite de l’article sur le site du Point…