Emmanuel Macron n’est pas seul à vouloir présenter aux législatives des candidats issus de la société civile. Jean-Christophe Fromantin, le député maire de Neuilly-sur-Seine, a lancé il y a un an l’initiative “577 pour la France”.

 

Objectif : être en mesure de présenter en juin prochain un candidat dans toutes les circonscriptions du pays. L’ex-UDI a déjà trouvé 120 volontaires.

Le processus de sélection est relativement rigoureux puisque les prétendants doivent être en mesure de justifier de 100 soutiens locaux, 4 000 euros de promesses de dons et doivent par ailleurs s’engager à approuver un contrat de législature.

Le parlementaire réunira ses premières recrues le 28 janvier à l’Assemblée pour une “convention nationale”. Celui qui, à la surprise générale, s’était fait élire maire en 2008 dans le fief de Nicolas Sarkozy, pense que ses protégés pourront rééditer un exploit similaire. Même si Fromantin s’en défend, l’opération pourrait surtout être financièrement juteuse pour son microparti. Si au moins 50 des candidats présentés obtiennent 1% des voix, une dotation sera alors versée au mouvement tous les ans pendant toute une législature.

T.Q.-M
Le Figaro